raccourcihaut

 
  •  
  •  
  •  

 

Environnement

Le Zéro phyto

 

Abandonner le désherbage chimique, même partiellement, implique de nombreux changements dans le travail quotidien du personnel
chargé de l’entretien de la voirie et des espaces verts.
Il modifie également l’aspect du paysage urbain. Chacun sait que les changements ont souvent du mal à être acceptés.

De quoi parle-t-on ?
Il s’agit des produits phytosanitaires ou pesticides ou encore produits phytopharmaceutiques.
Ils désignent des substances ou préparations utilisées pour protéger les végétaux ou les produits contre tous les organismes nuisibles
ou à prévenir leur action (fongicide contre les champignons, herbicides contre les mauvaises herbes, insecticides/acaricides
contre les insectes et acariens et rodenticides contre les rongeurs notamment).

Que signifie « zéro phyto » et quel est son objectif ?
« Zéro phyto » signifie l’abandon d’utilisation de substances chimiques dans l’entretien des espaces verts
 L’objectif du plan « zéro phyto » est la protection des ressources en eau et la préservation de la biodiversité.
Les enjeux sont importants car il s’agit de préserver notre santé, d’éviter la dégradation de la nappe phréatique et de favoriser la biodiversité.
En bref, d’améliorer notre qualité de vie !

Les objectifs
Informer et sensibiliser les habitants et professionnels de la Commune, propriétaires ou non de jardins.
Faire partager le principe de limiter l’entretien chimique, sur l’espace public comme dans les jardins privés.

Les cibles
Tous les habitants de la Commune, qu’ils possèdent un jardin ou non.
Mais aussi les professionnels :
- Les établissements publics (collègues, lycées hôpitaux) leurs jardiniers.
- Les syndics de copropriétés.
- Les bailleurs sociaux.
- Les concierges des immeubles et copropriété.
- Architectes et concepteurs.
- Les entreprises d’entretien d’espaces verts.
- Les entreprises privées possédant des espaces verts.

Parc et jardins

La voirie

La déchetterie intercommunale et la collecte des ordures ménagères