search
LA PAGE DES ARTICLES LA

Semaine européenne du développement durable

Date de parution le mercredi 25 août 2021 à 10:34

La plateforme européenne d’inscription des actions pour le développement durable est ouverte depuis le 10 mai 2021. Accessible à tous, elle permet aux acteurs européens qui le souhaitent d’inscrire une activité, un projet ou un événement qui pourra se dérouler pendant la semaine européenne du développement durable.

Inscrivez votre événement sur la plateforme

European Sustainable Development Week (ESDW)

Du 20 au 26 septembre 2021

 

Cette année, la semaine européenne du développement durable se tient du 18 septembre au 8 octobre, avec un temps fort du 20 au 26 septembre. Initiée par la France en 2003, elle vise à sensibiliser le plus grand nombre aux 17 objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030. Elle encourage aussi une mobilisation concrète à toutes les échelles individuelles et collectives en promouvant, via sa plateforme dédiée, les initiatives en faveur du développement durable : conférences, expositions, organisation de marchés, projections de films, projets d’éducation, défis… Lévénement est devenu européen dès 2015.

4 075 évènements dans 25 pays inscrits sur la plateforme européenne en 2020, malgré un contexte peu favorable.

 

« Agir au quotidien »

L’édition 2021 de la semaine européenne du développement durable a pour fil rouge : « Agir au quotidien ». Parce que toutes les actions comptent, y compris nos petits gestes de tous les jours, pour transformer en profondeur nos sociétés.

Une ambition partagée par la France et portée haut par la loi climat et résilience. Par l’ampleur des enjeux qu’il couvre, ce texte concret modifie notre quotidien et inscrit l’écologie dans nos vies : dans nos services publics, dans l’éducation de nos enfants, dans notre urbanisme, dans nos déplacements, dans nos modes de consommation, dans notre justice.

Source : https://www.ecologie.gouv.fr/

Les gestes écologiques au bureau

Date de parution le mardi 27 juillet 2021 à 09:20

Afin d’agir à votre échelle pour la planète, adoptez les gestes écolos. Voici quelques conseils à suivre pour réduire votre consommation d’énergie.

1. Adoptez les éco-gestes pour réduire les gaspillages en transformant le papier brouillon en blocs-notes et renduisant votre consommation de papier.
Pensez plutôt au format numérique.


2. Faite des économies d’énergie en adoptant des réflexes simples comme éteindre les postes informatiques avant de partir le soir ou le week-end, profitez de la lumière du jour en ouvrant les stores lorsque cela est possible.


3. Privilégier des options d’impression de documents en noir et blanc si la couleur n’est pas essentielle, le recto verso et le mode économique de votre imprimante.


4. Réduisez votre production de déchets à travers des actions comme remplacer les gobelets en plastique et d’autres couverts jetables par une tasse et des ustensile réutilisable.

 

5. Repensez vos déplacements pour aller au bureau en adoptant la marche, le vélo et les rollers. Dans le cas de plus long trajet, pensez au covoiturage.

Journée mondiale de l’océan

Date de parution le lundi 7 juin 2021 à 09:56

Cette année, la journée mondiale de l’océan se déroulera le mardi 8 juin 2021.

 

La journée mondiale de l’océan, c’est quoi ?

 

La journée mondiale de l’océan est une démarche lancée en 1992 à l’issue du sommet de Rio et qui vise à faire du 8 juin de chaque année une occasion de sensibiliser le grand public à une meilleure gestion des océans et de leurs ressources. Cette journée mondiale se propose d’être l’occasion d’informer sur ces enjeux, susciter l’envie d’adopter un « comportement durable », et donner des pistes d’action en encourageant adultes et enfants à agir individuellement et collectivement pour une meilleure gestion des ressources marines.

 

Des animations ont lieu simultanément dans le monde entier : aquariums, musées des sciences, associations et institutions d’éducation à l’environnement marin proposent à leur public des festivités pleines d’animations ludiques et d’actions concrètes, pour que petits et grands, puissent mieux connaître la mer. Un « Passeport de l’Océan » est ainsi distribué aux participants, qui s’engagent en échange à effectuer un certain nombre d’actions concrètes (y compris au niveau domestique) en faveur de la préservation des mers. Elle tente par exemple de sensibiliser la population aux conséquences néfastes des cosmétiques rejetés dans la mer.

 

Le Réseau Océan Mondial et l’association américaine The Ocean Project coordonnent la célébration de cette journée. Ils ont aussi agi conjointement pour la reconnaissance officielle de cet événement par l’ONU, notamment grâce à une pétition proposée au public. Ce projet bénéficiait en outre de fonds de la Commission européenne.

 

L’assemblée Générale des Nations unies « a désigné le 8 juin Journée Mondiale de l’Océan à compter de 2009 ». (Résolution adoptée par l’Assemblée Générale, A/RES/63/111, Océans et droit de la mer, paragraphe 171)

Projet de loi portant lutte contre le dérèglement climatique

Date de parution le mardi 25 mai 2021 à 09:51

Le projet du gouvernement

Le projet de loi s’articule autour des cinq thématiques sur lesquelles la Convention citoyenne pour le climat (CCC) a débattu et présenté ses propositions en juin 2020 : consommer, produire et travailler, se déplacer, se loger et se nourrir. Il renforce aussi les sanctions en cas d’atteintes à l’environnement.

 

Comment « réduire d’au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 par rapport à 1990 », le tout dans un esprit de « justice sociale » ? C’est la lourde question à laquelle a dû répondre la Convention citoyenne pour le climat (CCC), composée de 150 Français tirés au sort.

 

Pour aboutir à des « propositions structurantes », les participants ont planché sur « cinq grands thèmes en résonance avec la vie quotidienne : consommer, produire et travailler, se déplacer, se loger et se nourrir. Lors de la troisième session ont aussi été introduits les délicats sujets de la taxe carbone et de la fiscalité environnementale.

 

Pour élaborer leurs suggestions, les membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) ont bénéficié de l’expertise de scientifiques, d’économistes ou encore de chercheurs en sciences sociales ou politiques. Le calendrier de la convention, qui devait initialement s’achever fin janvier 2020, a été chamboulé d’abord par le long conflit sur la réforme des retraites, puis les mois de confinement face à l’épidémie de coronavirus.

 

C’est donc finalement le 21 juin 2020 que la CCC a transmis à l’exécutif ses propositions. Une semaine plus tard, Emmanuel Macron en a recalé seulement trois et annoncé un projet de loi « spécifique ».

 

Quelles sont les 149 propositions des 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le climat ? Qui sont-ils ? Quelle réponse a apportée le chef de l’Etat ? Quelles sont les premières mesures concrètes décidées par l’exécutif ?

 

Vous trouverez réponse à vos questions dans ces articles du projet de loi :
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3875_projet-loi

https://www.vie-publique.fr/loi/278460-loi-climat-et-resilience-convention-citoyenne-climat

Le comité consultatif environnement et urgence climatique

Date de parution le mercredi 12 mai 2021 à 17:30

Date de parution le mercredi 14 avril 2021 à 11:03. Mis à jour le mercredi 12 mai 2021 à 17h30.

Retrouvez ici la liste des tirés au sort :

 
 

Comité de quartier Nord : Jérôme THIBOUT et Nathalie POULAIN

Comité de quartier Sud : Étienne LAURENT et Élise ENAUT

Comité de quartier Est : Nathalie GODOQ et Géraldine HEDOUIN

Comité de quartier Ouest : Sophie NICOLLE et Kévin LAVICE

Ainsi que la vidéo en direct du tirage au sort ici : Tirage au sort Facebook

Les élus souhaitent vous donner la parole en élargissant la concertation sur la Déclaration d’Urgence Climatique auprès des citoyens.
Le conseil municipal du 20 janvier 2021 a voté la création d’un Comité Consultatif Environnement et Urgence Climatique.

 

Si vous souhaitez intégrer ce comité, deux options s’offrent à vous.

 

1) Collège citoyen
Vous êtes Yvetotais et n’appartenez pas à une association de défense de l’environnement mais vous avez des idées. Vous souhaitez participer aux projets de la ville en matière de développement durable.
Deux représentants par quartier seront tirés au sort pour participer au collège citoyen selon le découpage des Comités de quartier.

 

VOUS SOUHAITEZ CANDIDATER ?
Remplissez le bulletin téléchargeable ci-contre et glissez le dans une enveloppe portant pour seules mentions :
Comité Consultatif Environnement et Urgence climatique
Quartier de résidence : Nord, Sud, Est ou Ouest
L’enveloppe est à déposer en mairie avant le 30 avril

 

2) Collège invités et experts
Vous êtes membre d’un organisme, d’un collectif ou d’une association de défense de l’environnement. Vous pensez pouvoir contribuer aux réflexions du comité par l’apport de vos connaissances
Proposez votre candidature au président de votre association qui la transmettra à nos services avant le 30 avril.
Avant de candidater, vous pouvez prendre connaissance de la charte du comité ci-contre.

Le Haut Conseil pour le Climat

Date de parution le mercredi 5 mai 2021 à 10:32

Le Haut Conseil pour le Climat (HCC) est un organisme indépendant créé par le décret du 14 mai 2019. Il est chargé d’émettre des avis et recommandations sur la mise en œuvre des politiques et mesures publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France. Il doit tenir compte de ses engagements internationaux, en particulier l’accord de Paris et l’atteinte de la neutralité carbone en 2050. Il a vocation d’apporter un éclairage indépendant et neutre sur la politique du gouvernement et ses impacts socio-économiques et environnementaux. Il est présidé par la climatologue franco-canadienne Corinne Le Quéré et composé de treize membres choisis pour leur expertise dans les domaines de la science du climat, de l’économie, de l’agronomie et de la transition énergétique.

 

Le Haut Conseil pour le Climat fournit des avis et des recommandations indépendants sur l’élaboration et l’atteinte des budgets carbone de la France et les politiques mises en place pour lutter contre le changement climatique

 

Les membres du HCC : Corinne Le Quere Présidente, Michel Colombier, Sophie Dubuisson-Quellier, Alain Grandjean, Marion Guillou, Céline Guivarch, Jean-Marc Jancovici, Benoît Leguet, Valérie Masson-Delmotte, Magali Reghezza-Zitt, Katheline Schubert, Jean-Francois Soussana, Laurence Tubiana.

 

Le HCC présente un avis datant de février 2021 sur le projet de loi « portant sur la lutte contre le dérèglement climatique et le renforcement de la résilience face à ses effets », qui analyse la contribution du projet de loi à la transition bas-carbone et le processus d’évaluation du projet de loi au regard du climat.

 

Pour plus d’informations sur le Haut Conseil pour le Climat : https://www.hautconseilclimat.fr/publications/avis-portant-sur-le-projet-de-loi-climat-et-resilience/

l’ADEME

Date de parution le mercredi 7 avril 2021 à 16:13

Qu’est-ce que l’ADEME ?

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) est un établissement public à caractère industriel et commercial, fondé en 1991 et placé sous la tutelle des ministères de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

 

Sa mission : aider à mettre en œuvre les politiques publiques environnementales et énergétiques.

Sur quels domaines intervient l'ADEME ?

L’action de l’ADEME concerne :
– La gestion des déchets
– La préservation des sols et friches
– Les économies d’énergie et les énergies renouvelables
– La qualité de l’air
– La lutte contre le bruit

Concrètement, quelle est l'action menée par l'ADEME ?

L’ADEME assure un rôle de conseil, grâce à son expertise scientifique et technique, à destination des collectivités locales, des pouvoirs publics, des entreprises, et des particuliers. Elle participe également au financement de la recherche et de projets.
Afin de diffuser les bonnes pratiques en matière environnementale, l’action de l’ADEME se traduit notamment par :
– la mise en place de partenariats
– l’appels à projets avec, à la clé, une subvention pour la mise en œuvre des propositions les plus innovantes (comme le projet « Sysmo 2015 », un calculateur d’itinéraires incluant les offres de transport en partage pour inciter les voyageurs à laisser leur voiture au garage)
– la publication d’études (par exemple, « Zoom sur les moins de 30 ans »)
– des campagnes d’information et de sensibilisation

Rapport annuel 2020 de l'ADEME

Le rapport annuel 2020 de l’ADEME présente à travers 52 histoires son engagement dans l’accélération de la transition écologique. Celles-ci illustrent les bénéfices pour les citoyens, entreprises, territoires et Adémiens eux-mêmes des programmes et accompagnements de l’Agence.

Malgré une crise sanitaire inédite, l’ADEME a su s’adapter et se mobiliser pour mettre en œuvre des solutions exceptionnelles, telles que le plan France Relance. Dans le cadre de ce plan, l’ADEME gère en  collaboration avec l’Agence des services de paiements un fonds d’aide aux initiatives de 1,2 milliard d’euros.

L’année 2020 a aussi été celle du tournant numérique pour l’ADEME, avec par exemple la création de sa nouvelle plateforme de services Agirpourlatransition.ademe.fr ainsi que la publication de nombreuses données environnementales via les sites DatAgir et data.ademe.fr.

Rapport de gestion et de performance 2020 de l’ADEME

Malgré le contexte lié à la crise sanitaire Covid-19, les annulations/reports de projets et les élections municipales, l’ADEME a atteint ses objectifs en 2020.

Au total, près de 633 M€ d’aides ont été accordés en 2020 par l’ADEME pour soutenir  4 000 initiatives. À ces interventions s’ajoutent 197 M€ de nouvelles aides du Programme d’investissements d’avenir pour 120 opérations. Le niveau d’engagement du budget incitatif sur dotations de l’État représente quant à lui 721 M€, conforme aux autorisations approuvées par le Conseil d’administration. 

L’Agence est également largement mobilisée pour le plan France Relance, à travers lequel 66 M€ ont pu être engagés en fin d’année à la suite d’un appel à projets visant la décarbonation de l’industrie et un autre pour le soutien à l’incorporation de matières plastiques recyclées.

Bien que les conditions de travail aient été plus difficiles pour le personnel de l’ADEME mais aussi pour les porteurs de projets, le niveau de crédits de paiement 2020 est élevé et représente 485 M€ (contre 478 M€ l’année passée), complétés par 20 M€ de paiements non budgétaires sous forme de dotation de fonds de garantie. Durant cette période de difficultés économiques pour les entreprises, la priorité a été donnée au suivi des réalisations des opérations soutenues par l’Agence et à la gestion des paiements, contribuant ainsi à aider les bénéficiaires et prestataires.

Dans le cadre du Contrat d’objectifs et de performance pour la période 2020-2023, l’ADEME poursuit ses trois missions au service de l’État, des collectivités, des entreprises, des organismes de recherche et du grand public :

  • amplifier le déploiement de la transition énergétique ;

  • contribuer à l’expertise collective pour la transition énergétique ;

  • innover et préparer l’avenir de la transition énergétique.

Plantation de 300 arbres en 6 ans

Date de parution le mardi 30 mars 2021 à 09:19

1h pour la planète

Date de parution le lundi 22 mars 2021 à 14:15

Duco a dit « Participons tous à l’opération 1h pour la planète ! »

 

Vous voulez faire un petit geste écolo ? Alors participez à la 15ème édition d’Earth hour (1h pour la planète) !

 

« Earth Hour » est la plus grande mobilisation citoyenne pour la planète organisée par le WWF (Word Wide Fund for Nature = Fonds Mondial pour la Nature) !

Cette opération consiste à couper les lumières et à débrancher les appareils électriques non essentiels à partir de 20h30 et pendant au minimum une heure le samedi 27 mars.

 

L’objectif est de promouvoir les économies d’énergie, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la lutte contre le réchauffement climatique.

La Ville d’Yvetot participe et coupera les lumières de l’Hôtel de Ville et de l’église.

 

Et vous ? Commerçants, habitants, associations, Yvetotais… Rejoignez-nous ! Nous serons des millions à nous mobiliser massivement sur les réseaux sociaux. #Connect2Earth

Plus d’infos et inscriptions sur https://weactforgood.com/earthhour/

Les gestes écolos

Date de parution le mercredi 3 mars 2021 à 14:34

Bonjour, je suis DUCO !

 

Après quelques recherches sur internet j’ai trouvé un article très intéressant !
L’écologie peut nous paraître lointaine et pourtant il nous est possible à tous de participer à la préservation de la planète grâce à de simples petits gestes quotidiens.

 

Par exemple :

  • Arrêter l’eau quand on se lave les mains

  • Installer un mousseur sur les robinets

  • Acheter des fruits et légumes de saison

  • Planifier ses menus pour éviter le gaspillage

  • Faire tourner la machine à laver le linge pleine

  •  

    Je vous en ai cité quelques uns mais vous pouvez tous les consulter via ce lien : https://maconscienceecolo.com/100-gestes-ecolos/

Ils sont au nombre de 105 !

 

Bonne lecture et à bientôt !

Ville
d'Yvetot

Coordonnées


Place de l'Hôtel de Ville
Boite postale 219
76196 YVETOT CEDEX
Tél. : 02 32 70 44 70
Mail : mairie@yvetot.fr

Horaires


Du lundi au vendredi :
8H - 11H30 et 13H30 - 17H
Fermeture de la Mairie le samedi matin pendant l'état d'urgence sanitaire
Permanence de vos élus

Nous contacter