raccourcihaut

 
  •  
     
  •  
  •  

 

Exposition Galerie Duchamp

Gabriela Albergaria, Matthew Beach, Mark Brown, Mathieu Douzenel, Dominique Ghesquière, Perrine Lievens Stéphanie, Nava, John Newling, Aurélie Sement + collection Angelica et Pascal Pillu
En partenariat avec Alice Schÿler-Mallet directrice artistique du festival Diep~Haven
LA FABRIQUE DU PAYSAGE
Du 1er décembre 2018 au 20 janvier 2019

Documentation

Jardinier-paysagiste anglais expatrié en Normandie, Mark Brown dessine, imagine et cultive des jardins potagers.
En botaniste, il explore les falaises de la côte pour en récolter les plantes sauvages comestibles qu’il cuisine en soupes ou chaussons.
Géographe, Matthew Beach fait de l’errance une méthode, recueillant au passage la laine de mouton pour en faire du feutre, les plantes à teindre pour des impressions, les marques de moutons pour en faire des signes.
En résidence en 2018, John Newling imagine un alphabet fait des germes du lin donné par Franck Sagaert et qu’il a fait pousser dans son jardin des Midlands :
Franck’s Field (2018) se lirait comme une lettre, peut-être comme une réponse aux Dear Nature Letters (2018), traduites pour être lues collectivement à l’occasion du finissage de l’exposition.
Installé sur la côte normande lui aussi, Mathieu Douzenel en inventorie les formes et les pratiques dans une série photographique intitulée Pas de Pays sans paysans – ici, les pyramides de betteraves sucrières (2014).
En résidence chez Franck Sagaert en 2017, Aurélie Sement y filme, contemplative, les transformations successives du lin devenant fibre et poursuit son observation de l’agriculture au Mexique, son nouveau terrain de vie.
Ces résidences mettent en évidence ce que partagent les agriculteurs et les artistes : un engagement qui ne peut être que personnel et total ; un aller-retour permanent entre l’idée et le geste, le concept et la matière, l’accident et la maîtrise ; la nécessité de faire avec le contexte, de le travailler inlassablement pour qu’il en sorte quelque chose dont on se sent parfois moins l’auteur que l’accoucheur..